Imaginez l’ensemble des personnages des films, séries et univers détenus par la Warner s’affronter dans un jeu de combat. Le résultat a un nom, MultiVersus. Le jeu de combat sera disponible en bêta ouverte le 26 juillet et j’ai pu le prendre en main une semaine avant pour vous en donner un premier aperçu.

Dans sa version finale MultiVersus sera disponible sur PC, PlayStation 4l5, Xbox Series XlS et One. Le jeu n’a pas encore de date de sortie définitive et n’a pas encore été annoncé sur Nintendo Switch bien que ça ne devrait surprendre personne de voir le titre débarquer sur la console de Nintendo dans les années à venir et si le jeu surf sur le succès.

Notez qu’à l’occasion de la bêta ouverte du 26 juillet, les joueurs pourront obtenir Lebron James, un des meilleurs joueurs de basket-ball au monde qui se servira notamment de son ballon pour donnes des coups à distance.

MultiVersus permet d’incarner un personnage au choix parmi lesquels sont actuellement disponibles Finn, Jake, Arya de GoT, Le géant de fer, Bugs Bunny, Taz, Sammy, Véra, Rick, Morty, Steven Universe, Grenat, Tom & Jerry, Batman, Superman, Wonder Woman, Harley Quinn, et le Chien-renne. D’autres très nombreux personnages devraient apparaître dans le jeu dans les prochains mois. Chaque personnage appartient à une classe Soutien, Assassin, Cogneur, Mage ou Tank.

Chaque classe apporte son lot de particularités lors des combats avec par exemple les soutiens qui comme le nom l’indique viennent en aide aux joueurs, mais ont une faible défense, les cogneurs qui sont plus dédiés à faire des dégâts et sont plus équilibrés, les mages à attaquer à distance et les tanks qui ont une défense importante, mais font moins de dégâts. Vous l’aurez compris, il sera donc possible de créer des équipes et c’est d’ailleurs ce mode de jeu coopératif qui est mis en avant dans MultiVersus !

La classe Soutien en particulier est pensée pour le jeu en équipe et certaines attaques sont destinées à assister ses coéquipiers. Le Chien-Renne et Wonder Woman peuvent par exemple récupérer un joueur qui tombe du ring. Wonder Woman peut aussi créer un mur de boucliers autour d’un coéquipier et Sammy a le pouvoir de soigner des membres de son équipe. Des modes de jeu permettent donc de profiter du mode coopératif comme le 2vs2 et il y aura aussi de quoi satisfaire les joueurs solo avec un mode 1vs1, chacun pour soi, un labo pour s’entrainer et des parties personnalisées (non accessibles durant la béta pour ce dernier mode de jeu tout comme les parties classées).

Côté contenu, MultiVersus s’offre aussi des skins pour les personnages, des emotes, des bannières, des sons d’éjection, des provocations, des atouts, des icônes de profil, des annonceurs et des badges à débloquer dans le passe de combat, en augmentant le niveau du personnage ou en effectuant des achats dans la boutique. Cette dernière était fermée durant ma prise en main du jeu, il était toutefois possible d’acheter du Gleamium, la monnaie payante du jeu.

C’est d’ailleurs avec les Gleamium que vous pourrez acheter le passe de combat premium, vendu 300 Glemamium pour cette pré-saison soit moins de 4,99€ avec seulement 15 échelons à passer pour récupérer un maximum d’objets de personnalisation. Le passe de combat passera à 50 paliers à la sortie du jeu et devrait probablement coûter plus cher, certainement dans les 10€ à l’image des autres jeux qui ont adopté cette stratégie.

La seconde monnaie du jeu, gratuite s’obtient au fil des parties, en remplissant des missions affichées sur l’écran titre et permettra certainement d’acheter aussi des objets de personnalisation.

Le jeu introduit des atouts, des compétences à débloquer à force de jouer avec un même personnage et d’en augmenter son niveau. Ces atouts permettent d’obtenir des bonus durant les combats et vous pouvez en attribuer un nombre limité avant de commencer un combat. Les atouts ont soit un objectif offensif soit un objectif défensif et ils peuvent aussi être utilitaires. Par exemple, certains atouts vont infliger plus de dégâts, réduire la vitesse, permettre d’obtenir une armure, réduire les dégâts reçus, etc.

Quelques personnages sont doublés en anglais par les acteurs qui les représentent dans les séries et films. Maisie Williams par exemple donne de sa voix à Arya Stark dans le jeu. MultiVersus est beau, l’interface est propre, facilement compréhensible, de nombreux tutoriaux permettent d’apprendre à jouer et les nombreux personnages issus de plusieurs univers des années 80 aux années 2000 raviront les joueurs de tout âge. Les effets des attaques ne nuisent pas à la lisibilité à l’écran, bref c’est un Super Smash Bros version Warner vraiment épatant !

Avec son roster incroyable, MultiVersus ne compte pas révolutionner le genre des jeux de combat. Toutefois, on peut souligner l’énorme travail fait sur la direction artistique globale du jeu, menus, personnages, effets, cartes, tout est beau et le jeu est clairement plaisant à prendre en main.



Soutenez le blog, si vous faites des achats sur Amazon, passez par les liens affiliés ci-dessous. Merci ❤

Margxt
Margot 30 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir plus dans :Actualités