My Time At Portia, c’est d’abord un projet Kickstarter financé par plus de 3 700 personnes, qui a récolté 146 697$ sur les 100 000$ demandés par Pathea Games. Team 17 qui a vu le potentiel du jeu de simulation et sandbox est ensuite venu assister le studio basé en Chine et aux États-Unis afin de sortir My Time at Portia sur consoles et PC dans les meilleures conditions et surtout en physique.

Éditeur / Développeur : Support(s) :
My time at Portia - Nintendo Switch
24,99€
39,99€
in stock
5 new from 24,99€
3 used from 46,47€
as of 15 janvier 2021 17 h 42 min
Amazon.fr
My time at Portia - XB1
26,98€
29,99€
in stock
5 new from 26,17€
1 used from 49,64€
as of 15 janvier 2021 17 h 42 min
Amazon.fr
My time at Portia - PS4
27,43€
29,99€
in stock
7 new from 27,43€
2 used from 13,75€
as of 15 janvier 2021 17 h 42 min
Amazon.fr

Dans un univers fantastique et coloré, le joueur hérite de son paternel d’un petit atelier qui tombe en morceaux à l’entrée de la ville de Portia. Heureusement le maire sait comment rafistoler la bâtisse qui compte un magnifique établi et les ressources ne manquent pas sur les terrains voisins pour construire outillage, meubles et autres accessoires qui permettront au fil de l’aventure d’agrandir le terrain, l’atelier et de répondre aux nombreuses demandes de vos voisins virtuels.

Car le titre repose avant tout sur le “craft”, le fait de construire et d’améliorer des items en utilisant des ressources plus ou moins rares que l’on trouve sur la carte, à la manière de Minecraft le jeu sandbox le plus populaire. L’objectif derrière étant de répondre à des commandes et des quêtes, lesquelles permettent de gagner en popularité, de récupérer de l’or et surtout pousseront le joueur à récupérer des ressources plus rares pour construire ou améliorer des items plus complexes. Bien sûr un livre des recettes est mis à disposition des joueurs afin qu’ils puissent facilement créer l’ensemble des items. My time at Portia se veut assez simple à cet effet, les joueurs n’auront pas à chercher durant des heures comment créer tel ou tel item, tout est bien expliqué, imagé et vous n’aurez donc pas besoin de chercher sur internet comment construire un item.

Le second aspect du jeu étant la collecte de ressources, liée directement au craft et aux combats, mais nous reviendrons sur ce dernier point plus tard. Les ressources ne manquent pas, l’inventaire à toutefois une limite de taille et il n’est nullement possible de récupérer tout et n’importe quoi sur la carte. En réalisant des coffres, il sera toutefois possible de stocker des items et des ressources supplémentaires dans l’atelier.

Côté combats, il n’y a rien de plus simple, un bouton pour attaquer et un autre pour esquiver. Une fois l’ennemie est tombé, il libère des ressources assez rares dont certaines permettront de réaliser quelques items complexes. Des donjons sont d’ailleurs répartis sur la map sous le nom de ruines mystérieuses. Les combats remportés vous permettront d’améliorer les compétences de votre personnage et de le rendre plus puissant pour affronter des monstres bien plus gros.

Pour finir les relations entre votre personnage et les autres habitants de la ville de Portia et ses environs peuvent évoluer au rythme des conversations, des défis combattifs et des réalisations. Il est même possible de se marier.

Alors si vous pensez que le jeu tourne en rond, détrompez-vous. À la manière d’un Animal Crossing, des événements sont organisés dans la ville régulièrement. De plus, et au fil de votre progression des nouveautés viennent à se débloquer dont la pêche ou l’agriculture, parfois dans l’objectif de faciliter la production d’items, les déplacements, etc. Bref My Time at Portia regorge d’activités.

CONCLUSION

My Time at Portia est le jeu le plus complet du genre. Les découvertes, les activités et les mises à jour sont nombreuses. On ne cesse d’aller de découverte en découverte durant une centaine d’heures. Sur Switch, le jeu est toutefois moins beau que sur les autres consoles et PC et techniquement un peu en dessous, mais on passe vite au-dessus de ses points négatifs tant il y a à faire.

  • My Time at Portia pour qui ? Les fans de jeu Sandbox et de simulation, Minecraft, Stardew Valley, Les Sims, Animal Crossing, etc.

margxt_tres_bon

Test du jeu effectué sur Nintendo Switch via une clé envoyée par le distributeur.

L’AVIS DES BLOGUEURS ET DES PROS :

  • TryAGame : « Si vous avez apprécié Stardew Valley à l’époque, vous pouvez vous jeter les yeux fermés sur ce titre qui risque de faire parler de lui prochainement. » 8/10  lire le test
  • N-Gamz : « Un amour de jeu que l’on ne peut que vous recommander si vous adorez le style ou si vous avez besoin d’un break plein de douceur ! » 18/20 – lire le test
  • Nintend’Alerts : « My Time at Portia fait parti des meilleurs titres du genre » – Très bon – lire le test

QUELQUES VIDÉOS :

My time at Portia - Nintendo Switch
24,99€
39,99€
in stock
5 new from 24,99€
3 used from 46,47€
as of 15 janvier 2021 17 h 42 min
Amazon.fr
My time at Portia - XB1
26,98€
29,99€
in stock
5 new from 26,17€
1 used from 49,64€
as of 15 janvier 2021 17 h 42 min
Amazon.fr
My time at Portia - PS4
27,43€
29,99€
in stock
7 new from 27,43€
2 used from 13,75€
as of 15 janvier 2021 17 h 42 min
Amazon.fr
Margxt
Margot 29 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir plus dans :Actualités