J’ai joué à Chants of Sennaar et j’ai décrypté des glyphes comme Champollion

Margxt
4
Très bon !

En cette fin d’année difficile de s’y retrouver avec l’ensemble des jeux à gros budget qui tentent d’occuper le paysage médiatique et d’attirer un maximum de joueurs, mais il y a aussi quelques rares exceptions, des jeux avec des budgets moins conséquents qui arrivent à se frayer un chemin jusqu’au coeur des joueurs. Chants of Sennaar a réussi ce tour de maître et s’est rappelé plusieurs fois à moi via les réseaux sociaux. À force de le voir et revoir, j’ai fini par me renseigner et par être intéressée au point de contacter l’éditeur afin de voir s’il était possible de rédiger un article sur le jeu.

Chants of Sennaar est un jeu édité par Focus Entertainment que l’on ne présente plus et développé par Rundisc, un studio indépendant que j’ai découvert pour l’occasion, qui est à l’origine d’un précédent jeu auquel je n’ai pas joué, Varion. Comme l’éditeur, le studio est basé en France, dans la commune de Fenouillet à quelques kilomètres de Toulouse.

ÉditeurDéveloppeurSupports

Chants of Sennaar est un jeu d’exploration est de réflexion dans lequel le joueur est embarqué dans une aventure mystérieuse et fascinante où le fait de décoder des échanges avec les PNJ permet de progresser et de résoudre des énigmes.

Inspiré du mythe de la tour de Babel, le titre offre au joueur une expérience unique où il est question d’explorer divers tableaux et de décoder les échanges des populations qu’il rencontre pour leur venir en aide. Les niveaux sont construits comme un labyrinthe dans lequel les divers embranchements, les recherches de signalétiques et les échanges avec les PNJ sont l’occasion de déchiffrer des langues inconnues. Il est notamment question de bien observer les gesticulations des PNJ pour arriver à les comprendre et à les traduire.

Pour enregistrer ses recherches, le joueur est amené à compléter un dictionnaire. Chaque découverte d’un glyphe sera ajouté au dictionnaire, il sera ensuite nécessaire de faire correspondre chaque glyphe à une action, un objet ou un élément. Lorsque le joueur arrive à faire correspondre parfaitement les deux dans l’ouvrage, il sera prévenu de sa réussite à travers une animation et les mots apparaîtront à la place des glyphes en blanc dans le jeu. Il est bien sûr possible d’annoter des glyphes et de lier un mot à un symbole avant même de le voir paraître dans le dictionnaire. Ces derniers apparaîtront en gris lors des échanges.

L’idée de base est excellente et la réalisation est vraiment remarquable ! Ce qui est si simple à utiliser n’est pourtant pas si simple à déchiffrer. Au fil de l’aventure, vous découvrirez des nouvelles langues et vous risquez de vous arracher les cheveux à partir du niveau 3 où les informations ne manquent pas, mais sont sources de bien des conflits dans votre tête. Il faudra parfois s’y prendre à plusieurs reprises pour arriver à faire correspondre un glyphe à une image.

Si certaines énigmes sont assez faciles à résoudre, d’autres nécessiteront d’échanger avec les bons PNJ pour trouver plus facilement des éléments cachés dans les décors, lesquels permettront d’ouvrir des portes, de disposer des éléments dans le bon ordre pour activer des mécanismes ou directement de combiner les objets entre eux pour trouver une ouverture. Il faut ouvrir l’oeil et échanger régulièrement avec les personnages, au fil de sa progression dans le dictionnaire ! Les puzzles sont toujours très réussis, la difficulté est croissante et les développeurs ne manquent pas d’ingéniosité pour proposer toujours plus de nouvelles idées. Si toutefois vous bloquez sur un puzzle, le titre sera vous apporter des éléments de réponse pour débloquer la situation !

Chants of Sennaar offre aussi quelques phases d’infiltration qui nécessiteront là aussi un minimum de réflexion. Il sera très généralement question de se déplacer d’un point à un autre sans se faire repérer, en progressant au fil des déplacements des PNJ et des objets avec lesquels ils interagissent dans le tableau.

Visuellement le titre s’en sort extrêmement bien ! Les niveaux sont assez différents et les tableaux sont toujours très travaillés, jouant bien souvent avec une palette de couleurs limitée, mais qui offre au titre une direction artistique unique. On est rapidement transporté dans un univers lissé, jamais brouillon et qui, combiné à des angles de caméra toujours bien pensé, permet de faire de Chants of Sennaar un jeu à l’atmosphère unique. La bande son qui accompagne vos aventures se fait parfois discrète, mais suffit à accentuer cette ambiance si particulière.


Du lundi 1er avril au dimanche 14 avril, profitez de 10$ de réduction à partir de 60$ d'achat avec le code MARGXT10 chez Meccha-Japan.

Produits officiels importés du Japon Cartes Pokémon
Très bon !
4
De Margxt
Suivre :
Margot 32 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo.
Note le jeu/produit !

Note le jeu/produit !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.