Attendu pour 2015 à la suite d’une annonce lors de l’E3 2014 avec un premier trailer qui est resté dans la tête d’un grand nombre de joueurs, Dead Island est surtout passé de mains en mains puisque trois studios ont plus ou moins participé à son développement. Yager Development a travaillé sur le titre jusqu’à l’été 2015, suivi de mars 2016 à août 2019 par Sumo Digital pour ensuite finir entre les mains de Dambuster Studios qui a finalisé le développement pour une sortie fin avril sur PC et consoles !

Je n’avais donc pas mis les mains sur Dead Island depuis 2013 avec la sortie de Dead Island Riptide, un stand alone du premier jeu qui m’avait alors déjà bien convaincu ! En neuf ans, la suite de Dead Island s’est largement faite attendre, mais le résultat est-il aussi bon qu’on l’espérait au début du développement ?

ÉditeurDéveloppeurSupports

Dead Island 2 suit les survivants d’une apocalypse zombies qui ont survécu à un crash d’avion dans la ville de Los Angeles. Alors que la ville Californienne est assaillie par les zombies, le ou la protagoniste principale que vous incarnez parmi une sélection de 6 personnages jouables découvre après la morsure d’un zombie qu’il ou elle est immunisé(e) au virus. L.A devenue Hell-A comme la nomme les survivants, s’est transformée en enfer pour les quelques survivants qui tentent de résister à l’envahisseur et tout comme eux vous devrez vous y frayer un chemin en explosant, décapitant, découpant et mutilant des zombies.

Le récit n’a rien d’intéressant, l’histoire est un fouillis sans véritables rebondissements et de toute manière ce n’est pas vraiment le scénario qui va intéresser le joueur ! Les personnages secondaires sont eux plus intéressants qu’ils n’y paraissent et l’humour nanar est au rendez-vous puisque vous aurez notamment l’occasion de croiser des stars du cinéma ratées et des “influenceurs”.

Pendant le crash, vous avez la possibilité de choisir un des 6 personnages jouables que vous incarnerez pendant toute l’aventure. Il ne sera pas possible d’en changer puisque les autres protagonistes ne survivront pas à l’accident. Vous devez donc bien choisir, selon les attributs et les compétences que vous pensez être les plus appropriés à votre gameplay. J’ai choisi Jacob qui a un profil plus polyvalent que les autres avec une bonne barre de santé étant plutôt du genre à rentrer dans le lard des ennemis.

Pour fracasser du zombie, il est question de récupérer des armes. Si les coups de poing, les coups de pieds et les esquives font le travail, quand les zombies se font nombreux, l’aventure se complique ! Tout au long de l’aventure, vous n’aurez aucun mal à récupérer tout types d’armes principalement des couteaux, marteaux, fusils, épées dans les recoins de Los Angeles ou auprès des différents marchands que vous rencontrerez.

Chaque arme a un niveau de rareté indiqué par sa couleur et certaines sont généralement plus utiles que d’autres dans les différentes situations que vous rencontrerez. La roue des armes permet simplement de passer d’une arme à l’autre pour s’équiper en conséquence. Les armes légendaires et uniques sont forcément les plus puissantes du jeu puisqu’elles offrent généralement des bonus de dommage et ont des statistiques plus intéressantes. Si une arme vous satisfait, vous pouvez toujours l’améliorer (la personnaliser), la réparer (car oui les armes ont toujours une durée de vie plus ou moins conséquente) et même en créer des nouvelles en utilisant le craft lorsqu’un établi se présente ! Là aussi, vous n’aurez aucun mal à trouver des ressources pour arriver à vos fins, il y en a littéralement partout.

Le bestiaire s’étoffe dans ce nouvel épisode et les combats s’avèrent plus que jamais jouissifs même si les boss manquent un peu d’idées. Los Angeles est une énorme boucherie, les affrontements sont violents, le sang gicle de partout pour tapisser les murs et les rues. Les têtes tombent, les corps sont découpés et la ville des anges se transforment petit à petit en enfer et c’est surtout pour ça qu’on aime Dead Island 2.

Le travail effectué par les équipes derrière la direction artistique est plus qu’impressionnant à ce niveau, le titre est aussi techniquement très propre et fluide avec des menus

Si la quinzaine d’heures que compte l’aventure ne vous suffisent pas, de nombreuses quêtes annexes viendront s’y ajouter pour doubler sa durée de vie ! La plupart vous permettront d’approfondir l’exploration des dix zones semi-ouvertes qui composent la ville et de récupérer des nouvelles ressources et armes.

Conclusion

Après neuf années de développement, Dead Island 2 s’avère surtout être comme ses prédécesseurs, un énorme défouloir. Si le titre n’apporte rien de nouveau au genre et qu’il subsiste quelques défauts il n’en reste pas moins particulièrement réussi. Le choix de la ville de Los Angeles comme toile de fond apporte à mon sens un véritable atout au titre, il faut dire que fracasser des zombies avec cette ambiance et sous ce soleil change quand même un peu des décors parfois austères et sinistres qu’un grand nombre de jeux du genre adoptent déjà.

  • Dead Island 2 pour qui ? Les joueurs qui n’ont pas peur de fracasser des zombies dans une ambiance qui oscille entre plage de rêve et bain de sang.

Test du jeu effectué sur PC (Epic Games) via une clé envoyée par l’éditeur.

Points positifs

  • Un titre propre qui arrive aussi bien à nous émerveiller sur les plages que durant les bains de sang
  • Une atmosphère sympa et violente dans les rues de Los Angeles
  • Une expérience violente et satisfaisante
  • Quelques points sous exploités dont le cycle jour/nuit et les combats de boss

Points négatifs

  • Un manque d’originalité et d’ambition dans le scénario
  • Une certaine répétitivité dans les actions
  • Une IA un peu aux fraises


Soutenez le blog, si vous faites des achats sur Amazon, passez par les liens affiliés ci-dessous. Merci ❤

47,49€
69,99€
4 nouveaux à partir de 47,49€
1 used from 46,49€
dernière mise à jour le 7 juin 2023 11 h 00 min
Amazon.fr
61,59€
69,99€
5 nouveaux à partir de 61,59€
dernière mise à jour le 7 juin 2023 11 h 00 min
Amazon.fr
Dernière mise à jour le 7 juin 2023 11 h 00 min
Produits officiels importés du Japon
Margxt
Margot 31 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir plus dans :Actualités