En attendant Pokémon Arceus, le prochain très gros nouveau jeu de la licence Pokémon qui devrait paraître le 28 janvier 2022, les dresseurs pourront cette année profiter d’un large choix de jeux Pokémon, Pokémon Unite le MOBA disponible en été, Pokémon Diamant Etincelant et Pokémon Perle les remakes “chibis” disponibles en novembre et enfin le dernier Pokémon Snap déjà disponible devraient permettre d’étancher la soif des dresseurs en herbe.

ÉditeurDéveloppeurSupports
44,38€
54,99€
in stock
12 new from 44,38€
as of 19 septembre 2021 18 h 25 min
Amazon.fr
Last updated on 19 septembre 2021 18 h 25 min

Spin-off de Pokémon sorti en 1999 sur Nintendo 64, Pokémon Snap s’offre un retour en haute définition sur Nintendo Switch sous le nom de New Pokémon Snap. Plus de vingt après la sortie du premier jeu, les fans sont une fois de plus invités à prendre des clichés des Pokémon dans la nature lors d’un rallye photos composé de plusieurs parcours et toujours guidés par un véhicule qui avance progressivement le long d’un chemin défini. Il n’est nullement possible de reculer ou d’avancer le temps, si vous ratez un Pokémon ou une interaction, vous devrez refaire le niveau.

Le chasseur de clichés qu’est le joueur n’a parfois que quelques secondes pour prendre des photos de certains Pokémon dans des positions qui les valorisent et qui rendront les photos encore plus belles. Il peut tourner son regard à l’aide des stickers à 360¨degrés afin de capter tout ce qui se déroule autour du véhicule. De jour comme de nuit, dans la jungle, dans le désert, dans la forêt et même sur l’océan, plus de 200 Pokémon de diverses générations contre 151 dans la version de 1999 sont répartis sur un peu plus d’une dizaine d’habitats de la région de Lentis.

On retrouve ainsi autant des Pokémon de première génération, que des générations les plus récentes. Certains sont d’ailleurs plus rares que d’autres à observer et il faudra faire preuve de rapidité, rejouer un grand nombre de fois une même zone pour arriver à capturer une photo de qualité d’un Pokémon et c’est très vite redondant.

Passé l’effet “Wahou”, en comparaison avec la version Nintendo 64, qui a très mal vieilli et même si le scénario et les diverses zones du jeu donnent parfois l’impression que le titre se renouvelle, il n’en est rien. Le concept reste le même, prendre des photos, il n’a d’ailleurs pas vraiment changé depuis le jeu sur Nintendo 64. Les développeurs sont même allés jusqu’à intégrer Todd, héros du premier jeu dans la trame scénaristique.

Le scénario permet surtout d’ouvrir des nouvelles zones et découvrir des nouvelles fonctionnalités. Si au départ le joueur est lâché avec un appareil photo dans la nature, il pourra par la suite scanner les zones afin d’y observer des composantes permettant d’aider le Professeur Willow dans ses recherches sur les Pokémon luminescents, utiliser des pommes pour attirer les Pokémon ou diffuser une musique pour les faire danser.

Si l’objectif ici n’est pas de capturer tous les Pokémon ni de remporter la Ligue Pokémon, il faudra surtout compléter son album et faire augmenter le score de ses photos. Le score de chaque photo est déterminée sur plusieurs critères dont la postule du Pokémon, le cadrage, le zoom. Il faut y ajouter les poses spéciales qu’il est possible de déclencher à l’aide des pommes et de la mélodie. Il ne reste plus qu’à attendre la fin du niveau pour sélectionner automatiquement ou manuellement une photo par espèce de Pokémon et observer sa note en nombre d’étoiles, de bronze, argent, or ou diamant. L’album permet de stocker 4 photos pour chaque niveau d’étoile (1, 2, 3 ou 4 étoiles) par Pokémon. Plus votre niveau de joueur augmentera et plus les Pokémon dans un niveau auront d’interactions et de déplacements auprès du joueur afin de réaliser des meilleurs photos.

Les joueurs peuvent facultativement réaliser des missions dans lesquelles il est demandé par des PNJ de réaliser des clichés précis. Il faudra toutefois finir un niveau pour savoir si on a réussi le cliché demandé. Il aurait été intéréssant d’avoir une notifications durant le rallye pour savoir si la mission est réalisée ou non.

Dans le laboratoire il est aussi possible de consulter les titres d’exploration débloqués en réalisant certains clichés, les données d’exploration, sa fiche personnelle, les avatars débloqués, l’album où vous pouvez retoucher des photos pour les partager en ligne, le Photodex (l’album photo), une carte avec les apparitions des Pokémon enregistrées et une collection de clichés liés à l’histoire. Le mode en ligne est lui aussi très sympa puisqu’il permet à chacun de partager des photos et de voter pour ses photos préférées.

Conclusion

New Pokémon Snap est un hommage très réussi au spin-off de 1999. Il reprend toutes les mécaniques qui ont fait le succès du premier jeu, mais aussi ses défauts notamment son côté très répétitif, trop répétitif surtout lorsqu’on veut compléter son Photodex et le faire monter en niveau. Le titre n’en reste pas moins agréable à jouer, sublimé par ses animations, la qualité des environnements et le design des Pokémon.

  • New Pokémon Snap ? Pour tous !

Test du jeu effectué sur Nintendo Switch via une clé envoyée par l’éditeur.

Points positifs

  • Prise en main facile et agréable
  • C’est très beau !
  • Un photodex très correct
  • Un mode en ligne sympa

Points négatifs

  • Répétitif
  • Des missions secondes sous-exploitées
Margxt
Margot 29 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Consulter aussi :Actualités