Sortie initialement en avril 2017, je suis malheureusement passée à côté de ce jeu d’aventure et d’exploration jusqu’à ce jour. C’est sa sortie gratuite sur l’Epic Games Launcher qui m’aura poussé à me renseigner sur le jeu, à le télécharger et à y jouer. What Remains of Edith Finch est édité par Annapurna Interactive et développé par Giant Sparrow déjà à l’origine d’un titre du même genre, The Unfinished Swan. Le jeu d’aventure et d’exploration est disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

What Remains of Edith Finch est disponible gratuitement sur l’Epic Games Launcher jusqu’au 24/01/2019 !

Éditeur / Développeur : Support(s) : Obtenir chez :

  

  

The Unfinished Swan c’est d’abord un récit, une histoire qui se construit pas après pas et un arbre généalogique qui s’éclaircit au fil de la progression du joueur. On y incarne une jeune femme, Edith Finch, dernière descendante d’une famille qui semble maudite et dont les membres sont décédés les uns après les autres, à des âges plus ou moins avancés dans des circonstances plus ou moins étranges. La famille s’est désormais habituée à cette fatalité et rejettent la faute sur la demeure familiale, un amas de pièces imbriquées les unes aux autres au fil des années et reliées entre-elles par des passages secrets. Edith obtient une clé de sa mère et retourne sur les lieux qui ont bercé son enfance, à la découverte de ses racines. Difficile de vous en dire plus sur l’histoire sans vous servir une tonne de spoilers.

Le joueur n’aura pas à se cacher des monstres ni même à en affronter, aucun puzzle non plus à résoudre, ici il s’agit d’avancer et d’interagir avec les éléments pour faire progresser l’histoire.Les déplacements sont toujours accompagnés d’éléments textuels qui se fondent dans le décor et qui guident le joueur. En avançant, on découvre l’univers de chacun des membres de la famille, représenté par l’ensemble des éléments qui constituent la chambre (geek, enfant, astronaute, chasseur, …) puis une stèle et un courrier, un livre, des photos ou une BD qui nous permet de mieux comprendre comment la personne est décédée.

Ces ouvrages sont surtout l’occasion de s’immerger dans la vie de chacun durant quelques minutes et d’interagir avec eux. Chaque histoire est racontée de manière différente tant au niveau scénaristique qu’au niveau artistique. Au travers des yeux d’un bébé dans un bain ou le joueur s’amuse avec ses jouets, en réalisant des clichés avec un appareil photo, en lisant un comics et même en tranchant des poissons tout en avançant dans un jeu d’aventure qui s’étend petit à petit sur l’écran.

Deux à trois heures suffiront à boucler l’arbre généalogique et découvrir la fin du jeu. Aucune re-jouabilité n’est envisageable pour découvrir des nouveaux éléments ou trouver des collectibles.

CONCLUSION

What Remains of Edith Finch c’est d’abord une aventure extrêmement touchante pour une finalité bien emmenée. Certes les actions du joueur et ses déplacements sont limités, mais ce qui fait le charme du titre c’est surtout sa mise en scène et sa narration. Dommage, le titre est bien trop court !

  • What Remains of Edith Finch pour qui ? Pour tous !

margxt_tres_bon

L’avis des blogueurs et des pros :

  • VeuillezPLP: « What Remains of Edith Finch constitue pour moi ce que devrait être tous les jeux du genre. » 9/10  lire le test
  • Extralife: « Magnifique témoignage sur la fragilité d’une existence et le sentiment de perte qui y est désespérément accroché, What Remains of Edith Finch est un jeu rare. » 5/5 – lire le test
  • PlayeroneTV: « Pour ceux qui voient une certaine beauté dans la mort, pour les fans de la première heure des jeux à la David Cage, pour les adorateurs de la narration à la The Bunker, et pour les détracteurs des jeux à la technique irréprochable mais à la contenance famélique, What Remains of Edith Finch sera un chef d’œuvre. » 16/20 – lire le test

Quelques vidéos :

Margxt
Margot 29 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir plus dans :Actualités