À l’heure où les fabricants de composants informatiques ne cessent de voir toujours plus grand avec des cartes graphiques démesurées, la RTX 3080 par exemple. D’un autre côté avec des composants pimpés aux LEDs RGB, allant même jusqu’à disposer des mini-écrans dans ou devant les boitiers, certaines sociétés voient l’occasion de rétrécir considérablement nos machines pour les rendre transportables et sobres, c’est le cas de Bleujour.

Cette société française, basée à Toulouse, commercialise des accessoires et des ordinateurs de tailles réduites. Elle a par exemple réussit le tour de force de faire rentrer un ordinateur multifonction dans un petit cube de 12 cm de côté ! J’ai déjà eu l’occasion de voir ces cubes il y a plusieurs années lors d’une soirée Intel, mais je n’avais pas encore vu l’ordinateur gaming qu’avait imaginé la structure, le Move Ultimate. L’occasion s’est présentée de pouvoir tester la machine.

Si la machine est modulable et qu’il est possible lors de la commande de choisir son Processeur, sa mémoire vive, son stockage, sa carte graphique et son alimentation, j’ai ici reçu pour le test un ordinateur clé en main avec une composition bien spécifique.

  • Processeur : Intel Core i9-9980 2.4 GHz
  • Mémoire Vive : Sodimm DDR4 16Go
  • Carte graphique : Nvidia RTX 2070

L’ordinateur est livré avec 2 tournevis de montage et démontage, un câble HDMi, une notice et un tapis de souris très grand format.

À l’arrière du Move Ultimate, on retrouve 2 ports RJ45, 4 USB 3, 2 USB Type C, 1 HDMi, 1 Jack/haut parleur sans oublier le bouton pour allumer et éteindre l’ordinateur au-dessus de la prise secteur.

Avec l’arrivée des nouvelles générations de cartes graphiques, Bleujour a retiré la 2070 et propose désormais au choix la 1660, 3080 ou 3090 pour les gamers. Il est de toute manière possible de personnaliser quasi-entièrement sa machine. Autant vous dire que le Move Ultimate permet d’avance de faire tourner un très grand nombre de jeux en ultra. J’en ai même profité pour faire de la réalité virtuelle avec mon Oculus Quest 2 et un câble USB connecté à une prise USB 3.

À l’intérieur, c’est la carte graphique qui prend le plus de place ! Tout est imaginé de manière à ce que l’ordinateur soit le plus petit possible. Les deux ventilateurs fixés dans la machine et la grille de ventilation apparente permettent de bien oxygéner les composants et l’ordinateur fera autant de bruit qu’un ordinateur gaming, largement plus gros et donc normalement plus ventilé.

Avant tout propos, il faut bien comprendre que j’ai entièrement choisi les composants de mon ordinateur de bureau qui date de fin 2020. J’ai donc bien forcément un gros coup de cœur pour ma machine puisqu’elle répond parfaitement à mes attentes et mes goûts.

Même si j’aime le côté sobre du Move Ultimate, je préfère mes petites LEDS et mon boitier NZXT blanc, mais j’aime beaucoup cette texture rugueuse qui recouvre l’ordinateur, son petit format et sa “légèreté”. Là où le Move Ultimate pèse environ 3kg, ma machine pèse facilement plus du double et il n’est pas aussi facile à transporter, alors que la poignée du Move Ultimate me permet de le porter sans encombre. Pour rendre l’expérience utilisateur un peu plus unique, pourquoi ne pas proposer une façade personnalisable, un système de coque à son image, un petit plus qui pourrait faire la différence.

Il faudra dépenser entre 1 150€ et 5 534,75€ pour s’offrir un ordinateur modulable. Forcément il faut compter un certain prix pour équiper son ordinateur modulable d’une carte graphique dernière génération comme la RTX 3090 qui coûte pour un peu moins de 2 500€ dans l’ensemble.

Au final si je devais craquer pour ce type de machine, ce serait d’abord pour répondre à un besoin de portabilité. Bleujour a conçu cet ordinateur dans cette optique, pour les joueurs qui enchaînent les LAN, pour les enfants en déplacement chez un parent puis un autre, pour les joueurs qui ne peuvent pas se passer de leur jeu chez leurs amis, les sociétés qui ont besoin de présenter des jeux ou des logiciels et qui veulent minimiser le matériel, etc.

Test du matériel effectué sur 15 jours via l’agence en charge de Bleujour.

Points positifs

  • Design
  • Portabilité
  • La poigné de transport
  • Matériel modulable

Points négatifs

  • Aussi bruyant qu’un ordinateur
  • Un manque de personnalisation pour rendre l’expérience unique
Margxt
Margot 29 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir plus :Actualités