J’ai joué à l’open bêta de Skull and Bones et ce n’est pas un mauvais jeu, mais pas celui que l’on attendait depuis si longtemps

Margxt

Avant toute chose, je ne vais pas revenir sur les nombreuses polémiques lancées ici et là concernant le jeu et son développement, ce n’est pas, à mon sens le but de cet article. De mon côté je vais donner un premier avis sur un jeu auquel je vais certainement rejouer, avec des amis parce que même si ce n’est pas tout à fait le jeu auquel je m’attendais, j’ai apprécié l’expérience et j’ai passé un bon moment.

Pour l’open bêta, j’ai passé environ 5h à jouer à Skull and Bones sur PC et j’ai joué aussi bien avec la configuration poussée au maximum que la configuration élevée. Au total j’ai eu 5 crashs, soit environ un par heure et ça a de quoi pas mal me frustrer quand je suis en plein pillage et que je perds l’ensemble de ma cargaison. Je trouve aussi que c’est un peu bizarre d’appeler ça une béta à quelques jours de la sortie même si les écrans de chargement vont dans ce sens et promettent une meilleure expérience pour le jour de la sortie. Des amis avec lesquels j’ai parfois joué sur leur console n’ont rencontré aucun crash. J’ai énormément joué à Sea of Thieves, donc et vous le constaterez rapidement, il est quasiment impossible de ne pas comparer les deux jeux.

Skull and Bones n’est pas moche, pas très beau non plus, il ne faut pas se mentir, le titre a un temps de retard et vouloir jouer la carte du réalisme n’aide pas. On se retrouve d’un côté avec des personnages plutôt beaux quoi que ça dépend réellement où vous regardez ou même du PNJ et de l’autre avec des textures parfois vieillottes. Sur le bateau et selon le temps, on joue tantôt à un jeu beau, tantôt à un jeu juste moyen. Généralement au crépuscule ou de nuit on profite d’un réel sentiment de liberté et l’ambiance piraterie est au rendez-vous surtout avec les chants de vos compagnons, les bruitages des batailles, de l’eau et la musique de fond, mais lorsque la tempête arrive, la lumière qui perce les nuages à tendances à faire ressortir les défauts des textures. Dommage !

Grosse frustration au moment de me déplacer pour la première fois dans le jeu, on ne peut pas sauter ! En réalité le jeu se limite à un réalisme limité, là aussi les batailles navales n’en sont pas vraiment, vous n’aurez pas l’occasion de monter sur le bateau de vos ennemis pour combattre une épée à la main et le fusil dans l’autre, lorsque vous lancez l’offensives, une cinématique se lance et vous récupérez les ressources avant de couler le bateau. Alors certains diront c’est dommage et oui ça l’est, mais si j’aime cette particularité de gameplay propre du coup à Sea of Thieves je trouve qu’elle a du sens dans Skull and Bones, oui le jeu manque de profondeur à ce niveau, mais il permet aussi d’enchainer plus rapidement les batailles là où vous passez parfois plusieurs heures à vous débarrasser d’un bateau ennemi chez la concurrence.

Skull and Bones joue donc la carte de la bataille navale et s’il est très réaliste, le jeu se veut plutôt arcade, il n’est pas question de gérer les voiles par exemple ou de réparer chaque morceau du bateau brisé, votre contrôle est global sur le bateau, chaque joueur et même en multi contrôle son propre navire, les rôles ne sont pas répartis dans un même bateau. Bien sûr, vous contrôlez le bateau, son avancée à l’aide des voiles sur trois vitesses dont la dernière est liée à une jauge d’endurance et enfin vous pouvez choisir la direction ainsi que les réparations globales du bateau selon si vous possédez ou non un kit de réparation (ne les laissez pas dans votre entrepôt), mais la direction est parfois très lente, assez grossière et il faudra vite apprendre à jouer de la voile pour se diriger plus aisément sur l’océan.

Skull and Bones n’est pas le jeu auquel je m’attendais, mais il est fun et c’est peut-être le plus important et ce qui me donne envie d’y rejouer. Le contenu semble assez impressionnant, les bateaux, les améliorations, les quêtes, les ressources, il y a énormément à faire et il y a pas mal de mécaniques non exploitées par Sea of Thieves ou tardivement ces dernières années. J’aime bien me dire que je peux choisir mon bateau, que je peux l’améliorer selon les éléments que j’achète pour le décorer, j’aime l’univers, prendre la mer et zigouiller plusieurs navires sur mon passage, enchaîner les combats sans y passer une éternité, j’aime cette diversité chez les pirates et la voir se refléter sur l’océan et dans le scénario alors oui Skull and Bones n’est pas parfait, mais il n’est pas non plus si mauvais !

En attendant d’y jouer plusieurs heures et de vous reparler du jeu je vous invite si une démo existe à sauter dessus pour savoir si oui ou non vous apprécierez ce jeu.

56,96€
68,99€
en stock
5 nouveaux à 56,76€
le 13 avril 2024 2 h 02 min
Amazon.fr
49,99€
74,99€
en stock
le 13 avril 2024 2 h 02 min
Amazon.fr
Last updated on 13 avril 2024 2 h 02 min

Du lundi 1er avril au dimanche 14 avril, profitez de 10$ de réduction à partir de 60$ d'achat avec le code MARGXT10 chez Meccha-Japan.

Produits officiels importés du Japon Cartes Pokémon
De Margxt
Suivre :
Margot 32 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo.
Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.